Différentes aides sont à votre disposition quand vous souhaitez embaucher un salarié à temps complet :

  • Les contrats aidés: le CIE : Des taux de prise en charge par l’Etat allant de 35 % à 45 % du SMIC brut  (aides complémentaires pour les Travailleurs Handicapés) en fonction du public ciblé ; pour des contrats en CDI ou CDD d’au moins 6 mois
  • Les emplois d’avenirs: pour les jeunes de – 26 ans : 510,13 € d’aide ;  947,39 € environ de coût salarial mensuel diminué des exonérations restant à la charge de l’employeur. CDI ou  CDD de 3 ans (au minimum 1 an en fonction de la situation du jeune)  Temps plein (temps partiel possible en fonction de la situation du jeune). Rémunéré au SMIC
  • Le contrat de génération: aide de 4 000 € par an pendant 3 ans (équivalent 20 % d’un smic mensuel), si recrutement d’un jeune de -26 ans (30 si TH) et si en parallèle maintien dans l’emploi d’un senior de 57 ans et plus. L’aide passe à 8 000 € par an pendant 3 ans si à la fois recrutement  d’un jeune de -26 ans et recrutement d’un senior de 55 ans et plus. Embauche en CDI, pas de niveau de formation maximum (il peut recruter un ingénieur en contrat de génération)
  • L’ apprentissage : Exonérations de cotisations sociales, Prime à l’apprentissage d’au moins 1 000 €, versée par les régions pour les employeurs de moins de 11 salariés. Pour les entreprises de moins de 250 salariés, une prime de 1 000 € pour l’embauche d’un premier apprenti ou pour un apprenti supplémentaire ; Crédit d’impôts 1 600 € (2 200 € pour des publics tels que les apprentis handicapés) pour la première année d’une formation de niveau III ou inférieur (BTS, DUT, BAC, CAP…)

 
Toutes les informations sur la prime à l’embauche annoncée récemment par le Président de la République (env. 2 000 € / an pendant 2 ans pour un CDI), en cliquant ici